Tout sur les régimes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Maigrissez : mode d'emloi

Aller en bas 
AuteurMessage
SUPERMAMA
Fondatrice et administratrice du forum
Fondatrice et administratrice du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 4906
Age : 54
Régime : Perso
Localisation : Grasse
Loisirs : Internet / Cuisine / Loisirs Manuels
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Maigrissez : mode d'emloi   Dim 12 Juin - 5:33

Maigrissez : mode d'emploi

On en est toutes là : après 50 ans, nos kilos viennent se loger de préférence sur le ventre, les hanches, les cuisses, et l'on a tendance à perdre en fermeté. Une fatalité ? S'il est difficile d'arrêter le temps, on peut tout de même aider notre corps à résister à ses effets.




Un peu de gym et un bon régime sont les meilleurs atouts pour une silhouette tonique et rajeunie. Avec nos conseils et nos menus minceurs validés par le Dr Jacques Fricker, perdez en douceur vos surcharges disgracieuses.

Régime dissocié, régime hyper-protéiné, régime Scarsdale, régime Mayo, régime ananas, du plus sérieux au plus fantaisiste, nous les avons tous essayés. « Perdre 5 kilos en 8 jours », « formule minceur à la carte », « une silhouette de rêve avant les vacances », des promesses, toujours des promesses, et souvent, au bout de quelques semaines, de mois de privations, la déception. Stop ! Ras-le-bol des régimes qui affament et nous laissent la mine triste, le visage creusé, la poitrine en berne, les bras flasques mais, hélas, toujours des formes rebondies en dessous de la taille. Voici un régime qui va enfin résoudre ce gros souci : comment maigrir tout en mangeant à volonté. Le principe : préférer aux graisses et aux sucres rapides les protéines maigres et les sucres lents toujours mélangés à des légumes qui apportent fibres, vitamines et minéraux indispensable à notre équilibre.

Quant au refrain « maigrissez où vous voulez », soyons réalistes ! on maigrit « de partout », ce qui veut dire également du visage, des seins, et non uniquement du ventre ou des cuisses comme par enchantement. Si vous recherchez cette formule magique, il faut associer votre régime à des exercices physiques adaptés. Mais vous aurez tout à y gagner. Et notamment, comme l'effort c'est bon pour le moral, vous devriez avoir plus de facilité à adhérer à votre régime.




Mode d’emploi

Attention, ce n'est pas une méthode miracle qui fera perdre des kilos d'un coup de baguette magique. Inutile de monter sur la balance tous les matins, l'aiguille ne bougera pas. En revanche, regardez-vous bien : au fil des jours, votre silhouette va s'affiner, le ventre devenir plat, les cuisses se fuseler. Et, au bout de 20-25 jours, brusquement la surprise : 3 kilos en moins. Ce n'est qu'un début. Persévérez jusqu'à obtenir la fonte désirée. Mais sachez quand même vous arrêter ! Sachez aussi ne pas être totalement rigide et vous accorder un écart de temps en temps, au bon moment.
Pour obtenir les meilleurs résultats, commencez par ne consommer que les fruits et légumes les moins riches en sucre. Puis, au bout d'une quinzaine de jours, réintroduisez les légumes de 5 à 7,5% de sucres et les fruits à 10%, puis au bout de dix jours, les autres. Ensuite, vous pourrez recommencer progressivement à manger du riz, un peu de saumon… Cette période de stabilisation est importante car elle vous aidera à conserver votre nouvelle silhouette. De même, après un écart, vous pouvez refaire quelques jours de période 1.



Les pièges à éviter

Le repas devant la télé. En regardant un film ou une émission de variétés, on avale machinalement en pensant à autre chose. Et on grignote.
Prenez le temps de vous mettre à table et de bien mastiquer. Vous digérerez mieux et aurez une sensation de satiété.


Les yaourts à 0% aux fruits ou aromatisés. Un seul autorisé, le nature. Et pour cause : ceux aux fruits sont concentrés en sucre, ils apportent 115 calories à l'unité. Les yaourts aromatisés eux, apportent 85 calories à l'unité.


Le jeûne. C'est la plus mauvaise idée. L'organisme stocke les graisses en cas de coup dur et vous ne perdrez pas un gramme. En revanche, vous serez morte de faim le lendemain et mangerez deux fois plus. Inversement, manger suffisamment provoque la sécrétion de substances apaisantes et évite d'avoir « envie ». Pour tenir la distance, associez sucres lents (pâtes, lentilles) et légumes vapeur.


Les aliments à contre-cœur. Si vous détestez les cœurs d'artichaut ou les salsifis, ne pouvez pas voir en peinture le cabillaud à la vapeur, n'insistez pas. Manger contre son gré et sans plaisir ne peut aboutir qu'à un échec.


La balance après chaque douche. Pesez vous le 1er jour pour connaître votre poids exact. Puis, l'idéal, c'est une fois par semaine, le matin à jeun. Si vous montez tous les jours sur la balance, parfois à des heures différentes, vous serez vite découragée par cette fichue aiguille qui ne bouge pas d'un iota. Laissez d'abord votre corps s'habituer, dégonfler et ensuite seulement vous commencerez à perdre du poids.


L'arrêt prématuré. C'est génial, vous êtes euphorique. En un mois vous avez perdu tous vos kilos en trop. Du coup, vous avez tendance à vous laisser aller. Car même si votre régime n'était pas vraiment contraignant, il comportait des interdits. Et rien n'est plus savoureux que le fruit défendu. Attention, en un rien de temps, vous allez perdre l'avantage et devoir recommencer.


Le régime permanent… Au risque de devenir obsédée ou pire, limite anorexique. Ce n'est jamais amusant d'inviter à dîner quelqu'un qui ne mange rien, picore dans son assiette, ne boit que de l'eau et refuse systématiquement le moindre fromage ou dessert. Vos kilos en trop vont fuir, certes, mais vos amis aussi.



Les aides-minceur

Mis à part les conseils d'hygiène de vie (voir ci-dessous les 10 commandements du Dr Fricker), quelques astuces peuvent vous aider à mettre toutes les chances de votre côté.


Faire le vide dans ses placards : se débarrasser sans remords des biscuits, gâteaux, chocolat et cacahuètes, compotes allégées et même sachets de protéines faussement sécurisants.


Se remettre à cuisiner. Tout d'abord, faire ses courses avec soin, en prenant plaisir à choisir ce qu'on met dans son panier. Remplir son frigidaire avec des fruits, des légumes, de la viande, des produits frais, bref tout ce qui est prévu au menu.


Tenir un carnet de route : chaque jour, on note les principaux repas et aussi ce que l'on consomme dans la journée et à quel moment. Cela permet de réduire très vite les écarts. On marquera aussi son poids de départ, et les kilos perdus.


Passer le cap des moments critiques. 18 heures est l'heure fatidique. Donc prévoir une occupation (sport, courses) ou des aliments non caloriques comme les yaourts maigres pour calmer une petite faim.


Prévenir les carences nutritionnelles : un apport alimentaire moindre est souvent la cause de déficiences en vitamines et en minéraux et donc d'une certaine fatigue. La prise régulière d'un complexe vitaminé permet de rester en pleine forme.


Manger lentement, en dégustant ce que l'on s'est mitonné. L'impression de satiété parvient au cerveau 10 à 15 minutes après le début du repas. S'imprégner du goût des aliments, et poser sa fourchette toutes les trois bouchées.


Boire régulièrement de l'eau ou des boissons chaudes sans sucre ni édulcorants. L'effet diurétique accélère l'élimination de l'eau dans les tissus.



LE MENU QUOTIDIEN

PETIT DÉJEUNER
Thé ou café sans sucre ni sucrette, un yaourt ou fromage blanc à 0% de matière grasse, et 2 à 4 tranches de pain complet avec du beurre allégé.
Les tartines ne doivent être ni grillées ni réchauffées.
Le pain doit être acheté en boulangerie.

L'avis du Dr Fricker : le petit-déjeuner n'est pas obligatoire. On peut attendre d'avoir faim, vers 10 heures par exemple et manger un yaourt ou un morceau de fromage.
On peut manger 10 yaourts ou fromages blancs 0% par jour.

DEJEUNER : PRODUIT ANIMAL A VOLONTE
Viande blanche ou poisson maigre ou œufs ou fruits de mer avec une portion de légumes au choix (asperges, haricots verts, chou-fleur, tomates, courgette, endives, poireaux, épinards, carottes). Yaourts ou fromages blancs 0%, de M.G., sans sucre ni sucrette, une pomme ou un pamplemousse.
Terminer par une boisson chaude.

L'avis du Dr Fricker : Il faut effectivement manger des protéines à midi qui aident à rester vigilant même au moment de la digestion.

GOÛTER
1 Morceau fromage allégé 30% ou 1 yaourt 0% de M.G.ou 1 fromage blanc 0% de M.G.

L'avis du Dr Fricker : le goûter n'est pas obligatoire. Il peut juste aider à « tenir » jusqu'au soir. A vous de voir si vous en avez vraiment besoin.

DINER : LEGUMES SEULS OU SUCRE LENTS ET LEGUMES
Pâtes (cuisson 6 minutes, cuisson al dente) ou lentilles ou haricots blancs ou pommes de terre (cuites au four avec la peau dans un papier aluminium et après avoir retiré le centre, trop sucré) + légumes cuits ou crus à volonté avec une cuillère d'huile. Même dessert que le midi.

L'avis du Dr Fricker : il est bon de réserver les sucres lents au soir car ils aident à l'endormissement.

Les huiles autorisées : Huiles de colza, d'olive, de noix, de pépins de raisin, 1 c. à soupe par repas.


LES ASSAISONNEMENTS (à volonté)

Tomates : fraîches, concentrées, en coulis.

Crème fraîche allégée à 5 ou 8%.

Moutarde, jus de citron, herbes, épices.

Condiments : ail, oignons, échalotes, cornichons, tabasco, poivre.

Pour les fritures : dans la poêle, remplacer l'huile par du jus de citron (frais ou en flacon), cuire à feu moyen.

Les huiles sont utilisées froides après cuisson pour assaisonner.

Vinaigrette : en cas de constipation, 1 c. à soupe d'huile de paraffine, + 1 c. à soupe d'eau de Badoit + 1 c. à café de moutarde, sel, poivre.

Moutarde, poivre, sel, herbes, épices, poivre, oignons, échalotes.

Interdits : beurre, vinaigre.

LE PAIN
Acheté en boulangerie et tranché : pain complet, de son, de seigle.

LES SUCRES LENTS : UNIQUEMENT LE SOIR

Pâtes : cuisson 6 minutes maximum dans de l'eau bouillante, à consommer uniquement avec des légumes.

Couscous chaud : cuisson rapide, pas de bouillon, seulement légumes.

Couscous froid : en taboulé, en salade, uniquement avec des crudités.

Lentilles, haricots blancs, flageolets : uniquement avec des légumes.

Interdit : le riz.

LES SUCRES RAPIDES
Ils sont tous strictement interdits

Confiseries, chewing-gum (même sans sucre), bonbons (même sans sucre et même achetés en pharmacie), chocolat, miel, confiture, compotes (même faites maison), gâteaux secs.

LES SUCRES MASQUES
Ils sont tous interdits
Biscottes, crackers, pain azyme, céréales (même allégées), pains suédois, pain de mie, pain normal, biscuits salés, biscuits de régime, barres hyperproteinées, chips, frites, tartes salées, viennoiseries, tartes aux fruits, pâtisseries, petits fours, blinis, muffins, paninis, substituts de repas sucrés ou salés.

SAUF :
2 carrés de chocolat noir à 70% de cacao à sucer (pas à croquer) par jour, de temps à autre.

LES LÉGUMES VERTS AUTORISÉS
A VOLONTÉ

1) LES MOINS RICHES EN SUCRE (inférieur à 5%) :
Aubergines, champignons, citrouille, brocoli, concombre, cresson, endive, épinard, haricot vert, fenouil, navet, laitue, mâche, scarole, tomate, poivron.

2) UN PEU + RICHES (de 5 à 7,5%)
Artichaut, céleri rave, choux de Bruxelles, poireau, chou rouge, chou fleur, courgette.

3) UN PEU + RICHES ENCORE (plus de 7,5%)
Carottes cuites, cerfeuil, oignon, betterave, salsifis, maïs, avocat, cœurs de palmier, soja.

LES LÉGUMES PEUVENT ÊTRE MANGÉS

Crus : en salade.

Cuits : à la vapeur, au micro-ondes, au pot au feu.

En purée.

En boîtes de conserve.

En bocal.

En surgelés (non poêlés, non pré-frits, ni précuits).

LES FRUITS FRAIS AUTORISÉS
5% de sucre
Citron, fraise, framboise, pamplemousse, pastèque, rhubarbe, kiwi, pomme verte, melon.

10% de sucre
Abricot, ananas, mandarine, orange, pêche, prune, mirabelle, pomme.

15% de sucre
Brugnon, litchis, mangue, poire.

20% de sucre
Banane, figue, raisin, noix de coco.

Les fruits doivent être mangés seulement en dessert, à la fin du repas. Crus, fermes, pas trop mûrs.


LES PROTEINES AUTORISÉES UNE FOIS PAR JOUR A VOLONTÉ, MIDI OU SOIR
Viandes

Veau.

Lapin.

Poulet (sans la peau).

Pintade (sans la peau).

Dinde.

L'avis d'e-sante : cette interdiction parait quelque peu exagérée. En effet, on peut tenir compte de la quantité de graisses présentes. A titre d'exemple, le porc a sa graisse en périphérie et le « centre » est maigre ; le cheval est une viande très maigre ; le bœuf peut être à 5% de graisses ; le jambon n'a pas de raison d'être interdit.

Poissons

Thon en boîte au naturel.

Fruits de mer.

Soles, limandes.

Thon blanc.

Cabillaud, colin, lotte.

Loup, bar, daurade, mulet, mérou.

Œufs (2 ou 3 fois par semaine)

Durs, mollets, en omelette sur poêle Téfal sans graisse (2 à 3 par repas).

LES PROTEINES INTERDITES
Viandes

Bœuf, porc, mouton, agneau.

Merguez.

Magrets de canard.

Cheval, gibier.

Charcuteries, viandes fumées, jambons maigres (dinde, poulet).

Abats, tripes, foies, gésiers.

Poissons

Poissons en boîtes de conserve (sauf le thon au naturel, les autres sont trop gras ou trop salés).

Maquereau, sardine, anchois, hareng, thon rouge, carpe, morue, anguille, raie, rouget, darne de saumon.

Poissons crus : sushis, sashimis, tartares et carpaccios.

Tous les poissons fumés.

Œufs de poissons, tarama.

LES BOISSONS AUTORISEES
On peut en boire à volonté, toute la journée, sans sucre ni édulcorant

Eau (minérale, du robinet). L'eau pétillante est souvent plus riche en sodium que les eaux plates, à éviter si vous avez tendance à gonfler.

Café, décaféiné, chicorée, ricorée.

Thés, infusions, tisanes (à peine infusés).

Lait écrémé (en poudre ou liquide).

LES BOISSONS INTERDITES

Eau gazeuze ou aromatisée.

Boissons gazeuzes sucrées ou light (sodas, cocas).

Boissons non gazeuzes, sucrées et light (jus de fruits, sirops, yaourts à boire, thé glacé…).

Alcools : apéritifs, cidre, sangria, kir, coktails avec ou sans alcool.

Produits au soja, lait de soja.

Lait au chocolat.

Cappuccino.

Les vins rouge et blanc, et le champagne peuvent être autorisés de temps en temps, mais mieux vaut l'éviter dans la première phase du régime.


En fait, ce régime ne correspond pas aux recommandations nutritionnelles, mais à une diététique axés sur un apport accru de protéines et une exclusion des sucres à index glycémique élevé ou moyen. C'est une solution de démarrage, mais ce type d'alimentation est assez contraignant. Il peut être utile pour démarrer la perte de poids, mais pas forcément adapté sur le long terme.



LES 10 COMMANDEMENTS DU DOCTEUR FRICKER

1) Au déjeuner et au dîner, manger une belle assiette de légumes. Ils calment la faim et aident à réguler le poids.

2) Consommer des féculents, des pâtes par exemple.

3) Manger quand on a faim, ne pas hésiter à laisser des aliments dans son assiette ou, au contraire, à se resservir.

4) Ne pas s'isoler : manger en famille, avec des amis.

5) Ne pas dépasser 2 verres de vin par jour pour une femme, 3 verres pour un homme. Eviter la bière, les vins cuits et les cocktails.

6) Éviter les sodas, boissons sucrées et même vrais jus de fruits, trop vite assimilés par l'organisme.

7) Boire 1 litre de liquide par jour : eau plate ou gazeuse (elle calme mieux la faim), tisanes, café, thé, bouillon.

Cool Privilégier les pains lents à mâcher, pain complet ou aux céréales plutôt que le pain blanc.

9) Matières grasses : préférer les huiles d'olive ou de colza, les deux sont bonnes pour la santé.

10) Bouger : 3/4 d'heure de sport par semaine ou 1h15 de marche par jour.

_________________


Mon coach est MFLO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creationsenfolies.superforum.fr/index.forum
edith81
Modératrice Dukan
Modératrice Dukan
avatar

Nombre de messages : 2527
Age : 64
Régime : TGV de Fricker
Localisation : hauts de seine
Loisirs : lecture, cinema, promenade pedestre
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Maigrissez : mode d'emloi   Dim 12 Juin - 7:37

Bonjour supermama, je te mets ci-après ce que j'ai comme documentation en rapport aux livres de Jacques Fricker que je possède. Je n'ai pas l'impression qu'il s'agisse du même régime. As t'il sorti un nouveau régime????

N'hésites pas à détruire ce message après m'avoir répondu afin de ne pas polluer cette rubrique.

Merci supermama de ta réponse

LEGUMES VERTS à volonté

Racines : Navet, céleri rave, radis, oignon, poireau
Fruits : Tomate, poivron, aubergine, concombre, courge, courgette
Tiges : Céleri en branche, fenouil, cardon
Feuilles : Endive, mâche, laitue, batavia, scarole, frisée, romaine, épinards, cresson, bette
Choux, Brocoli, chou-fleur, chou rouge, chou blanc, chou vert, chou frisé
Pousses & gousses : Asperges et haricots verts
Champignons : Champignons de Paris, cèpes, girolles, coulemelles, chanterelles...


POISSONS à privilégier

Poissons maigres à privilégier

Bar, baudroie, brochet, cabillaud, carrelet, colin, daurade, éperlan, haddock fumé, lieu, limande, lotte, merlan, merlu, morue, perche, raie, rascasse, sole, surimi

Poissons gras à privilégier

Anguille, anchois frais ou au naturel, espadon, flétan, hareng frais ou fumé, rollmops au vinaigre, maquereau frais ou fumé, rouget, roussette, sardine fraîche, saumon frais ou fumé, thon frais ou au naturel en conserve, truite, turbot, caviar, ?ufs de poissons

FRUITS

1 : pomme ou poire ou orange ou peche ou nectarine
2 : kiwis ou mandarines
1 bol : de fraises ou framboises ou cassis ou groseilles
3 : abricots ou mirabelles
1 : demi melon ou pamplemousse ou mangue
1 : belle tranche de pasteque
2 : fines tranches ananas
4 : litchis ou kaki

VIANDES à privilégier

Morceaux peu gras à privilégier

C?ur, foie, rognons, bifteck et steak de b?uf à 5% m.g., jambon cuit, bacon, filets maigres de porc, cheval, gibier, lapin, veau, dinde, poulet, pintade

HUILE / BEURRE

une cuillère à soupe d'huile (10 g) =

- deux cuillères à café d'huile (10 g)
- une noix (10 g) de beurre ou margarine
- deux noisettes ou deux cuillères à café rases de beurre ou margarine
- quatre cuillères à café rases de beurre ou de margarine allégée à 41 %
- deux cuillères à soupe rases de crème fraîche à 30 %
- quatre cuillères à soupe rases de crème fraîche allégée à 15 %
- deux cuillères à soupe et demi de vinaigrette allégée (soit 25 g)
- deux cuillères à soupe rases de mayonnaise allégée

LAITAGES

1 yaourt nature ordinaire (125 g) =

- 1/8e de camembert (30 g)
- un fromage à pâte molle en même quantité (30 g)
- un fromage à pâte cuite ou persillée en quantité légèrement inférieure (20 à 25 g)
- un fromage de chèvre en quantité légèrement supérieure (40 g)
- trois petits-suisses à 30 %
- trois cuillères à soupe (100 g) de fromage blanc à 20 %
- un grand verre ou un bol de lait demi-écrémé

FRUITS

une part = (cuit ou cru)

- 200 g de fruit à 20 ou 30 calories/100 g (fraises, framboises, agrumes)
- 150 g de fruit à 40 ou 50 calories/100 g (un kiwi et demi, 3 abricots, une pomme, une poire, une pêche ou une nectarine moyennes)
- 100 g de fruit à 60 ou 80 calories/100 g (une petite banane, une poignée de cerises ou de grains de raisin frais)

Le régime TGV
Pas plus de 8 semaines

Petit déjeuner

200 g de fromage blanc à 0 % de matières grasses
Un yaourt nature à 0 % de matières grasses
Un fruit non pressé

Dejeuner et Diner

Entrée : crudités ou potage de légumes sans matière grasse
Plat principal : plat chaud ou salade composée = 200 g de poisson ou 150 g de viande ou quatre ?ufs. Au moins 200 g de légumes incluant une cuillère à soupe d'huile (10 g)
Dessert : un laitage, un fruit

Le régime pleine forme
Jusqu?à obtention du poids souhaité

Petit déjeuner :

50 ou 60 g de pain ou 80 g de céréales,
200 g de fromage blanc à 0 % de matières grasses
Un yaourt nature à 0 % de matières grasses
Un fruit non pressé

Déjeuner et Dîner :

Entrée : crudités ou potage de légumes sans matière grasse
Plat principal : plat chaud ou salade composée =
150g de féculents,
250 g de poisson ou 175 g de viande ou quatre ?ufs.
Au moins 200 g de légumes incluant une cuillère à soupe d'huile (10 g)
Dessert : un ou deux laitages, un fruit

A insérer progressivement : le pain, les céréales et les féculents.

PAIN / CEREALES

1/4 de pain (60 g) =
- 60 g de baguette à l'ancienne, pain complet, au son, de seigle, de mie, de campagne
- 80 g (8 à 9 cuillères à soupe) de céréales soufflées ou mélanges de céréales sans sucre
- 40 g ( 5 à 6 cuillères à soupe) de muesli non sucré ou de flocons d'avoine
- 4 petits pains suédois ou wasa intégral

FECULENTS

Quantité idéale de féculents =
- 6-8 cuillères à soupe d'aliments céréaliers cuits : pâtes, riz, semoule, blé entier Elby, blé concassé (boulgour ou pilpil)
- 40 g des mêmes éléments pesés crus
- 40 g de légumes secs pesés crus (lentilles, pois chiches, pois cassés, haricots blancs, haricots rouges, flageolets)
- 4 petites pommes de terre de la grosseur d'un ?uf ou 180 g de maïs, petits pois

Pour ne pas se décourager si l?on perds moins vite, il suffit d?alterner :

- 1 semaine TGV
- 1 semaine Pleine forme

STABILISATION ou MODE D ALIMENTATION
A VIE

4ème étape : la stabilisation / à vie

Cette dernière étape sert à stabiliser le poids lorsque l?objectif est atteint, elle se poursuit à vie.
Stabiliser c?est laisser son nouveau poids osciller à plus ou moins 2 kilos autour du nouvel équilibre

Principes :

1) Manger librement à sa faim ni trop, ni trop peu.
Les légumes, la viande et le poisson.
Le pain au petit déjeuner.
Les féculents au déjeuner OU au dîner.

2) Manger des légumes à chaque repas même en présence de féculents (volume au moins égal).

3) Modérer la quantité de matière grasse

4) Retrouver les sensations de faim et de satiété.

5) Ne pas s?imposer d?interdits mais savoir les compenser.

6) S?adapter à toutes les situations (repas familiaux, entre amis, au restaurant)


Déjeuner et dîner

1) L?entrée n?est pas indispensable sauf si le plat principal ne comporte pas de légumes. La composer de crudités, de salade, de potage.
2) Manger les féculents en fonction de la faim, sans matière grasse, à 1 des 2 repas principaux et avec des légumes en quantité identique.
3) Si féculents, réduire les protéines (50 à 100g de viande, volaille ou poisson, 1 à 2 oeufs).
4) Modérer les quantités de matières grasses en utilisant des modes de cuisson différents (vapeur, revêtement antiadhésif, grillade, micro-ondes).
5) En fin de repas, opter pour un laitage plutôt qu?un fromage, un fruit à la place dune pâtisserie. Mais le dessert reste facultatif.
6) Modérer les quantités de pain au déjeuner et au dîner surtout sil y a déjà des féculents. Opter pour du pain compact (seigle, complet, céréales).
7) Choisir les boissons qui plaisent sans les sucrer (ou avec édulcorant). Eviter les boissons trop sucrées (sirops, sodas). Pas plus de 2 verres de vin par jour pour une femme.

Les encas

Les choisir riches en fibres (1 fruit, 1 tartine de pain complet avec du fromage, 1 yaourt, 1 oeuf dur, des légumes crus).

Conseils

1) Rester vigilant mais ne pas culpabiliser.
2) Compenser un extra copieux par 1 journée ou plus de tgv (jusqu?à 1 semaine)
3) Se peser 1 fois par semaine (réagir à partir de 1,5 kilo de plus que le poids désiré, les fluctuations inférieures sont normales).
4) Continuer une activité physique (3 h par semaine en 3 à 7 séances)
5) Si besoin, entreprendre une approche psychothérapeutique pour maîtriser la prise de nourriture (compulsions) libre

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Maigrissez : mode d'emloi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Mode en 1908
» MODE D'EMPLOI POUR UNE DEMANDE DE DÉBARQUEMENT
» Régionales - mode d'emploi
» salon forme, mode et beauté à Dijon
» auto-entrepreneurs: Mode d'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les régimeuses en folie :: LES REGIMES ET LEUR FORUM :: Forum du Régime du Docteur Fricker-
Sauter vers: